Notre Vocation à tous

« Je te rappelle que tu ne seras pas saint ni accompli, en copiant les autres. Imiter les saints ne signifie pas copier leur manière d’être et de vivre la sainteté : « Il y a des témoins qui sont utiles pour nous encourager et pour nous motiver, mais non pour que nous les copiions, car cela pourrait même nous éloigner de la route unique et spécifique que le Seigneur veut pour nous ». Tu dois découvrir qui tu es et développer ta manière propre d’être saint, au-delà de ce que disent et pensent les autres. Arriver à être saint, c’est arriver à être plus pleinement toi-même, à être ce que Dieu a voulu rêver et créer, pas une photocopie. »

Pape François, Christus Vivit, 162

POUR LE DIRE AUTREMENT

Quand on parle de vocation, on pense un peu spontanément aux vocations qu’on pourrait dire particulières, l’appel qu’une personne reçoit à donner sa vie comme prêtre ou comme moine ou moniale ou dans une vie consacrée autre. On oublie d’ailleurs un peu vite que le mariage est lui aussi une vocation, un appel particulier à donner ainsi sa vie ainsi au nom même de l’amour et vivre là son chemin de foi.

Notre vocation, en fait, est d’abord et avant tout baptismale, elle est d’abord et avant tout de vivre l’appel de l’Évangile, à la suite du Christ qui nous propose de devenir ses disciples et de trouver là notre chemin de bonheur. Nous le vivrons alors de telle ou telle manière, dans tel ou tel état de vie ou vocation particulière, mais l’appel premier il est bien à devenir disciples du Christ et ainsi à répondre à l’appel de Dieu, l’appel qu’il adresse à tous à le reconnaître comme sauveur.

La Bonne nouvelle que le Christ vient nous révéler c’est celle d’un Dieu qui nous aime et qui veut nous sauver de l’emprise du mal et de la mort, un Dieu qui veut pour nous la vie et qui s’est fait homme pour cela, qui est venu le dire et l’annoncer en paroles et en actes. Notre Dieu est un Dieu qui se fait proche, qui s’adresse à nous et veut cheminer avec nous, et qui a besoin de nous pour être annoncé à d’autres, il nous fait cette confiance-là.

L’enjeu de notre vie, alors, sera d’écouter : écouter sa Parole et d’y entendre non seulement qui il est et comment il s’est révélé tout au long de l’histoire du salut, mais encore y entendre les appels qu’il nous y adresse aujourd’hui, au cœur de ce que nous portons de talents et de questions propres, au cœur aussi de ce qui prendra résonnance en nous des cris du monde et notamment des plus « petits » et des plus pauvres.

Voilà notre vocation à tous : vivre avec le Christ en réponse d’évangile, au cœur d’un monde où nous sommes tous un jour ou l’autre traversé par la quête d’un sens à notre vie et par la question du mal et de la souffrance. Dieu nous appelle à croire en la vie et à croire qu’ensemble nous pouvons être témoins de consolation, de pardon, d’espérance, et que ça fait vivre !

Pour le dire autrement : notre vocation c’est l’amour concret, comme Dieu nous aime. Notre vocation, l’appel qui nous est adressé, c’est d’accueillir cet amour et de pouvoir le vivre pour d’autres, à l’école et à l’exemple du Christ lui-même, au Souffle de l’Esprit-Saint.

Pour nous aider à vivre en réponse à cet appel, cette vocation, certains vont ressentir le désir de suivre le Christ comme prêtre ou comme consacrés, certains seront appelés par l’Église pour un ministère particulier (évêques, diacres et prêtres), certains encore choisiront de répondre en couple au nom de l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre et de leur foi en Dieu source de tout amour.

CONTACT

N'hésitez pas à nous écrire !

    Notre Vocation à tous